Comités du CCCQ

Condition féminine

MANDAT

Le comité de la condition féminine du conseil central travaille à sensibiliser, promouvoir et informer les membres des dossiers relatifs à la condition de vie des femmes.  Afin d’atteindre ces objectifs, le comité travaille à promouvoir, chaque année, la journée du 6 décembre, Journée de commémoration de la tuerie de la Polytechnique, en sensibilisant les syndicats sur l’importance de dénoncer et de combattre la violence faite aux femmes, sous toutes ses formes.

Le comité participe aux différentes activités dans le cadre de la Marche mondiale des femmes et s’assure du suivi de l’application du Programme pour l’accès à une représentation équitable des femmes (PAREF) de la CSN.  Dans le même ordre d’idée, le comité organise au besoin des activités en lien avec les élections fédérale, provinciale ou municipale afin d’encourager la participation des femmes.

Selon la conjoncture féministe, le comité organise des journées thématiques, des colloques ou des rencontres de type 5 à 7, sur des sujets affectant la condition des femmes.  De plus, il assure une veille constante afin de dénoncer ou d’approuver des activités offertes à la population en lien avec la condition féminine.  Finalement, un incontournable à chaque année, le 8 mars Journée internationale de la femme, est souligné par une activité spéciale en lien avec le thème national.

Voici quelques exemples d’activités organisées par le comité de la condition féminine du Conseil central du Cœur du Québec :

 

  • Colloque sur la publicité sexiste ;
  • Journée conjointe avec les responsables de la santé et sécurité au travail ;
  • Colloque sur la conciliation famille-travail ;
  • Soirée de formation sur l’auto-défense ;
  • Lettre ouverte pour dénoncer les activités sexistes lors d’un festival familial.

Responsabilités

Tel que prévu aux statuts et règlements du conseil central, les déléguées à la condition féminine ont les responsabilités suivantes :

  • Diffuser l’information relative à la discrimination spécifique faite aux femmes ;
  • Susciter et appuyer la formation de comités de condition féminine dans les syndicats affiliés ;
  • Organiser des activités pour soutenir les luttes et les revendications des femmes;
  • Effectuer un travail de sensibilisation pour que les femmes atteignent l’égalité sur le plan salarial, économique, politique, social et culturel ;
  • Faire au comité exécutif toutes les suggestions opportunes ;
  • Établir un plan de travail.

 

LES MEMBRES DU COMITÉ

  • Comité exécutif : Isabelle Gélinas
  • Service d’appui aux mobilisations et à la vie régionale : Johanne Lapointe
  • Secteur Drummondville : Valérie Lupien
  • Secteur Shawinigan : Marie-Josée Perron
  • Secteur Trois-Rivières : Julie Nadeau
  • Secteur Victoriaville : Vacant

Nouvelles

12 juin 2020 – On ne peut se limiter à des mots bienveillants en temps de crise et à des augmentations de salaire ponctuelles pour souligner l’apport crucial des femmes à la société. [ + ]

7 avril 2020 – Contrairement aux guerres conventionnelles — économiques, politiques et/ou idéologiques —, celle-ci est menée en grande majorité par les femmes. [ + ]

2 avril 2020 – Pour voir à la préservation de la santé des intervenantes, une deuxième maison d’hébergement ouvrira ses portes. [ + ]

Santé, sécurité et environnement

MANDAT

Le comité de santé-sécurité et environnement du conseil central assume un rôle d’implication, de sensibilisation et d’information dans les dossiers reliés à la santé et sécurité au travail et à l’environnement.

Afin d’atteindre ses objectifs, le comité organise des journées thématiques, des journées d’information ou de sensibilisation ainsi que des rencontres de type 5 à 7 dans les différents secteurs.  Ces rencontres permettent, entre autre, de traiter des sujets d’actualité en lien avec la santé et la sécurité au travail et avec l’environnement.

Chaque année, au cours de la Semaine nationale de la santé et de la sécurité au travail de la CSN qui se tient en octobre, le comité organise une journée réunissant les responsables de la santé et sécurité au travail de nos organisations afin de favoriser le réseautage et la formation continue.  De plus, dans le cadre du Carrefour en santé et sécurité au travail, organisé par la CSST, les membres du comité y tiennent un kiosque d’information.

Dans le cadre du 28 avril Journée internationale de commémoration des travailleurs et des travailleuses morts ou blessés au travail, le comité a mis en place une veille médiatique du territoire du conseil central afin d’informer nos syndicats des mortalités survenues dans les milieux de travail, syndiqués ou non et toutes organisations syndicales confondues.  Un suivi sera fait régulièrement pour en informer nos syndicats affiliés.

Voici quelques exemples d’activités organisées par le comité de la santé-sécurité et de l’environnement du Conseil central du Cœur du Québec  :

  • Journée thématique sur le droit de refus ;
  • Souper tournant dans le cadre du 28 avril ;
  • Journée conjointe santé et sécurité au travail et condition féminine ;
  • Journée thématique sur les changements climatiques et les impacts sur nos milieux de travail ;
  • Visites des syndicats dans le cadre de la Semaine nationale de la santé et de la sécurité au travail de la CSN.

Responsabilités

Tel que prévu aux statuts et règlements du conseil central, les délégué-es du comité de santé-sécurité et environnement ont les responsabilités suivantes :

  • Susciter et appuyer la formation des comités de santé-sécurité et en environnement dans les syndicats affiliés ;
  • Diffuser l’information relative aux droits des travailleuses et travailleurs en matière de santé-sécurité et d’environnement ;
  • Organiser des activités reliées à toutes les campagnes organisées par la CSN ou le Conseil central en santé-sécurité et en environnement ;
  • Organiser des activités pour soutenir des luttes et les revendications des travailleuses et travailleurs en matière de santé-sécurité et en environnement ;
  • Faire au comité exécutif toutes les suggestions opportunes ;
  • Établir un plan de travail.

 

MEMBRES DU COMITÉ

  • Comité exécutif : Mario Pellerin
  • Service d’appui aux mobilisations et à la vie régionale : Patrice Papillon
  • Secteur Drummondville : Ghislain Sylvestre
  • Secteur Shawinigan : Herman Martel
  • Secteur Trois-Rivières : Diane Rivard
  • Secteur Victoriaville : Marc-André Bédard

Nouvelles

11 août 2020 – « Les contradictions sont nombreuses, notamment en ce qui concerne la règle de distanciation de 1 mètre que l’on doit faire respecter et les ratios par véhicule scolaire. Comment peut-on accueillir 48 élèves par véhicule si l'on doit les distancier ? » [ + ]

10 août 2020 – À trois semaines de la première journée de classe, nous sommes toujours dans le flou concernant les services de garde en milieu scolaire. Comment ferons-nous dans un contexte de pénurie de personnel si la directive d’une éducatrice par classe demeure ? [ + ]

Déconfinement des établissements de détention

Le ministère de la Sécurité publique refuse de mettre ses culottes

3 août 2020 – "Le ministère serre la vis aux agentes et agents en nous forçant maintenant à porter la visière en tout temps, alors qu’il n’a même pas le courage d’imposer le port du masque aux personnes incarcérées." [ + ]

Vie syndicale et action politique

MANDAT

Que fait le comité pour dynamiser la vie syndicale :

  • Il participe à l’accueil des nouveaux syndicats et des nouvelles et nouveaux délégué-es lors des instances et activités du conseil central ;
  • Il stimule la participation des syndicats de l’ensemble du territoire aux instances et activités du conseil central ;
  • Il organise des rencontres de type 5 à 7 dans les différents secteurs.

Que fait le comité à l’égard du volet action politique :

  • Il contribue à la conception et à l’organisation des formations politiques dispensées dans le cadre des assemblées générales du conseil central ;
  • Il contribue à l’organisation de l’action du conseil central dans le cadre des élections fédérales, provinciales et municipales ;
  • Au besoin, il fait la promotion des diverses campagnes nationales de la CSN, comme par exemple la campagne Se donner le Québec qu’on veut ;
  • Il exerce une surveillance des médias écrits de la région.

Tel que stipulé aux statuts et règlements du conseil central, il est dans le mandat de la 1ère vice-présidence d’assurer un lien étroit avec la relève militante et c’est par l’entremise du comité vie syndicale et action politique que ces liens se tisseront.  La personne déléguée Jeune est nommée à l’occasion de l’assemblée générale suivant le congrès et participe aux réunions du comité vie syndicale et action politique.  Elle est invitée à partager sa vision et ses préoccupations en lien avec le travail et comment susciter l’intérêt des militantes et militants Jeunes.  De plus, elle apporte au comité toutes suggestions opportunes visant à favoriser la présence et la collaboration des militantes et militants Jeunes à la vie syndicale et régionale.

Responsabilités

Tel que prévu aux statuts et règlements du conseil central, les déléguées à la condition féminine ont les responsabilités suivantes :

  • Diffuser l’information relative à la discrimination spécifique faite aux femmes ;
  • Susciter et appuyer la formation de comités de condition féminine dans les syndicats affiliés ;
  • Organiser des activités pour soutenir les luttes et les revendications des femmes;
  • Effectuer un travail de sensibilisation pour que les femmes atteignent l’égalité sur le plan salarial, économique, politique, social et culturel ;
  • Faire au comité exécutif toutes les suggestions opportunes ;
  • Établir un plan de travail.

 

LES MEMBRES DU COMITÉ

  • Comité exécutif : Isabelle Gélinas
  • Service d’appui aux mobilisations et à la vie régionale : Jean-Sébastien Martineau
  • Secteur Drummondville : Éric Desbiens
  • Secteur Shawinigan : Alexandre Bolduc
  • Secteur Trois-Rivières : Suzie Gaillardetz
  • Secteur Victoriaville : Karine Bolduc

Nouvelles

Intégration et francisation

Des essentiELLEs dans l’ombre

16 juin 2020 – Bien qu’étant employées par des établissements publics d’enseignement, ces femmes n’ont pas droit aux mêmes conditions de travail que leurs collègues. [ + ]

Comité Jeunes

La vision des jeunes au sein de notre mouvement est non seulement importante, mais nécessaire afin que nous puissions la faire évoluer.

La santé, la conciliation famille-travail-études et l’environnement sont, entre autres, des sujets qui préoccupent les jeunes. L’aire des communications rapides, la cadence de travail de plus en plus grande et la précarité d’emploi sont autant de réalités qui nous touchent et qui doivent être abordées avec les jeunes afin de bien cerner et comprendre nos besoins dans le but d’agir pour influencer les politiques pour le mieux-être de la société.

Être la voix des jeunes au Cœur du Québec, renouveler le syndicalisme ensemble et porter les valeurs qui nous animent sont les principaux objectifs du comité jeunes du Conseil central.

Syndiqué-E?! Oui, et heureusement!

Les membres du comité

  • Comité exécutif: Sylvain Pratte
  • Délégué : Pascal Bastarache
  • Déléguée : Stéphanie Groleau
  • Délégué : Pier-Luc Matteau
  • Déléguée: Carolane Tremblay

Nouvelles

Intégration et francisation

Des essentiELLEs dans l’ombre

16 juin 2020 – Bien qu’étant employées par des établissements publics d’enseignement, ces femmes n’ont pas droit aux mêmes conditions de travail que leurs collègues. [ + ]

Comité LGBT

Le rôle de ce comité consiste à conseiller le conseil central des mesures concrètes visant l’élimination de toutes formes de discrimination dont sont victimes les gais, lesbiennes, bisexuelles et transgenres. Le comité vise aussi le respect des droits de ces personnes. De plus, en collaboration avec le comité LGBT national de la CSN, le comité a pour mandat d’offrir une information soutenue aux syndicats affiliés afin de rallier le plus grand nombre de personnes possible pour contrer toute forme d’homophobie, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des milieux de travail.

Les membres du comité

  • Comité exécutif: Paul Lavergne
  • Déléguée : Pascale Camirand
  • Délégué : Samuel Desbiens
  • Délégué : Sylvain Martel
  • Délégué : Daniel Poisson 

 

Nouvelles

Intégration et francisation

Des essentiELLEs dans l’ombre

16 juin 2020 – Bien qu’étant employées par des établissements publics d’enseignement, ces femmes n’ont pas droit aux mêmes conditions de travail que leurs collègues. [ + ]